10% de réduction sur votre première commande avec le code INFUSIONS

Poterie

"Tasse MAMAN"

Le thé des mamans
CHF 23.00

"Tasse rose"

l'empreinte
CHF 25.00

"Carafe rose et blanche"

l'empreinte
CHF 40.00

"Carafe mi blanche mi vert"

l'empreinte
CHF 37.00

"Carafe arrondie"

l'empreinte
CHF 35.00

"Carafe"

l'empreinte
CHF 40.00

"Tasse avec anse"

L'empreinte
CHF 25.00

"Grand plat"

L'empreinte
CHF 30.00

"Saucière"

L'empreinte
CHF 23.00
ÉPUISÉ

"Tasse mi brut mi émaillée"

L'empreinte
CHF 18.00

"Tasse avec empreinte"

L'empreinte
CHF 20.00

"Petit gobelet"

L'empreinte
CHF 8.00

"Gobelet"

L'empreinte
CHF 20.00

L’aventure commence

Certes, il m’a fallu quelques semaines pour comprendre que la girelle ne tournait pas dans le bon sens.

Certes, la première terre que je me suis achetée a été de la porcelaine blanche (autant vous dire que là aussi j’ai fait choux blanc car pour un débutant cette terre n’est pas la plus adaptée)…

Certes, il m’a fallu plusieurs mois pour bien centrer… Mais petit à petit j’ai progressé, toujours un petit peu plus fière de mes dernières créations.

J’ai multiplié les workshop, les stages courts et longs, rencontrés différents céramistes, regarder de nombreuses videos sur internet.

Le fait d’avoir le matériel dans mon atelier m’a permis d’augmenter ma pratique, de me lâcher au niveau créatif mais reste un gros morceau: la technique! Maîtriser le tournage, les décors et les cuissons, ce n’est pas une mince affaire. La céramique est un artisanat d’art. Difficile d’accéder aux connaissances toute seule dans son coin. Donc je continue à me former par des stages et en échangeant avec des potiers expérimentés.

Le tour de potière

La majorité de mes pièces sont faconnées au tour. C'est une machine de traction électrique, qui a une platine solidaire à un axe. Cet axe tourne à une vitesse réglable. J'actionne ce dispositif avec son pied, et modèle l’argile sur le plateau rotatif sur lequel je dispose la pièce d’argile à tourner tandis que l’axe est en rotation continue.

Le tournage me permets d’avoir une relation privilégiée avec la terre. Sentir la terre humide qui tourne entre mes mains est une relation très sensuelle, très agréable.

Le fait de voir tourner ma motte d’argile sur le tour me met dans un état quasi méditatif. Je n’ai pas retrouvé dans le modelage cette sensation, ce contact privilégié avec l’argile. C’est une des raisons pour laquelle j'ai choisi le tournage.

En temps que tourneuse, j’ai besoin d’avoir quelques bases de modelage pour pouvoir ajouter des anses, faire des becs et accessoiriser mes pièces.